Presse Films

Trail Dog

2016, Afrique du Sud/France, 5 min, réalisateur :  Dean Leslie

Dans un petit village du sud-est de la France, un jeune homme explore la montagne avec ses chiens. Trail Dog est une ode à la joie et à la beauté que l’on retrouve dans les choses simples, comme l’amitié.

Il y a quelques mois, sur leur page Facebook, les équipes de Salomon lançaient le concours #MyTrailDog qui proposait de les contacter si l’on était passionné de trail running et que l’on courrait avec son chien, formant une complicité sportive et forgeant une histoire commune.

Gaëtan Ugnon-Fleury et ces chiens Pépites et Jolyn ont été les heureux gagnants.

L’équipe de production sud-africaine The African Attachment est alors venu en Isère, à La Motte-d’Aveillans pour filmer et suivre sur leur chemin de courses les 3 complices.

Interview Gaëtan Ugnon-Fleury

  • Je m’appelle Gaëtan Ugnon-Fleury, j’ai 22ans. Je vis à La Motte d’Aveillans, un petit village au Sud de Grenoble. J’ai grandi dans cette région.
    Je suis passionné depuis toujours par la nature, et la montagne.
    J’ai passé un bac scientifique, et suis des études d’écologie appliquée au milieu de la montagne, près de Chambéry. Actuellement je suis en stage de Master 2 et je travaille sur les dynamiques de population de loup dans les Alpes Française !

  • Je n’imaginais vraiment pas du tout être le sujet d’un petit film un jour. J’ai participé au concours sans grande confiance en moi, et j’ai été vraiment surpris et heureux quand j’ai appris que j’avais été retenu !
    Ce film m’a permis de partager ma plus grande passion, en essayant de transmettre les émotions liées au plaisir d’être en montagne de la façon la plus simple et la plus pure possible. J’en rêvais secrètement depuis des années, sans savoir comment le faire, et je ne réalise toujours pas que cela se soit réellement passé !

  • Je cours avec mes chiens quotidiennement et depuis de nombreuses années, pour moi c’est tout à fait naturel et ça fait un peu partie de mon « mode de vie ». Jolyn est mon plus fidèle compagnon de cordée!
    Un jour, en cherchant à m’acheter une nouvelle paire de chaussures de trail, je suis tombé sur une photo d’un homme avec un chien dans les bras sur le site Salomon. Il s’agissait de l’annonce pour le concours Trail Dog. J’ai trouvé l’idée formidable, tout en étant étonné de tomber sur une annonce qui me corresponde vraiment, mais je n’osais même pas penser pouvoir y participer ! Un peu poussé par mes proches, j’ai au dernier moment envoyé ma candidature, avec un petit montage d’une minute réalisé à partir des nombreuses heures de vidéo que j’ai filmé en montagne avec mes chiens.

  • Sur le site, j’ai pu voir quelques vidéos d’autres candidats au concours, et je les trouvais toutes magnifiques. Je ne sais toujours pas pourquoi le mienne a été retenue ! Je sais seulement que cela m’a sincèrement rendu heureux, et je ne remercierai jamais assez l’équipe de Salomon pour m’avoir permis de vivre une telle expérience !

    J’avais déjà visionné de nombreuses fois tous les films de la chaine Salomon Running TV, et c’était pour moi une énorme source de motivation et de rêve !

  • Le tournage a été réalisé par The African Attachment. C’était effectivement une première expérience pour moi, et j’en garde un souvenir extraordinaire. Christian Denslow et Andrew King sont venu d’Afrique du Sud, et ont passé une semaine ici pour le tournage. Ils logeaient dans un petit hôtel proche de la maison, et nous passions toute la journée ensemble en montagne (et parfois la nuit en refuge), sur des itinéraires que j’ai l’habitude de parcourir avec les chiens. Malheureusement, il n’a pas fait beau de toute la semaine, et nous avons dû faire face à des conditions parfois un peu rudes ! J’avais peur que cela soit un problème, mais finalement, nous avons joué avec les éléments, en cherchant à passer au-dessus de la mer de nuage par exemple, et leur grande expérience leur a permis de réaliser des images magnifiques malgré cette météo peu clémente. Au-delà de l’expérience de tournage, c’était une belle expérience humaine, puisque nous avons beaucoup échangé et partagé. Christian et Andrew passaient beaucoup de temps à la maison, avec ma famille, mes amis etc. Nous avons fait des petites soirées, concerts à la maison, et partagé de bons repas ensemble à côté du tournage.

  • -Je suis un coureur un peu solitaire. Je cours presque exclusivement avec mes chiens, (sauf quand il m’est impossible de les prendre, ou que les risques liés au terrain sont trop importants) parfois, mais rarement, accompagné de quelques amis.
    Je ne cours pas pour m’entrainer mais pour me sentir libre, au plus près de la nature. Je ressens beaucoup de joie à chaque fois que je vois mes chiens qui courent dans l’immensité de la nature sauvage. J’ai « besoin » de vivre ces moments le plus souvent possible.

    J’ai participé à quelques courses oui. Mais vraiment ce n’est pas fait pour moi. Je dois me forcer pour le faire. Je suis d’un naturel plutôt (très) inquiet, et j’ai du mal à gérer le
    « stress » lié à la compétition, bien qu’après chaque course je me dis que ce n’était pas si mal…

    Quoi qu’il en soit, ce n’est pas vraiment ce qui m’intéresse le plus dans la pratique du Trail !

  • J’ai plein d’anecdotes de tournage !
    Par exemple, Christian voulait vraiment avoir une séquence de Jolyn dans l’eau, filmée depuis la GoPro qui se trouvait attachée sur son dos. Sauf que Jolyn ne voulait pas trop aller dans l’eau gelée (pas fou !). J’ai donc sauté dans un lac de montagne glacé pour qu’il me suive ! Et ça a marché ! Sauf qu’au final ça ne figure pas dans le film… haha !
    J’étais également censé parlé dans le film, nous avons enregistré la voix jusque tard dans la nuit, mais finalement il y a eu du changement au montage (et c’est tant mieux).

  • J’aimerai beaucoup avoir d’autres projets de film, et si l’occasion se représente un jour, j’en serai ravi ! Mais pour l’instant, rien à l’horizon…

  • Je ne sais pas si on peut dire que Jolyn est une star ! Quoi qu’il en soit, il n’a absolument rien changé, il est resté naturel pendant le tournage, et il continu à l’être maintenant 😉 !
    Son prochain projet est celui de m’accompagner dans la réalisation de mes prochains rêves, notamment celui de devenir berger cet été, dans un alpage sauvage au cœur des Alpes. J’espère qu’il sera heureux de m’accompagner ensuite dans les voyage que je rêve depuis des années d’entreprendre avec lui.

    J’aimerai simplement rajouter que ce film représente beaucoup pour moi, surtout depuis la disparition de Pépite. C’est un souvenir et un hommage merveilleux rendu à cette chienne qui m’a accompagné durant de nombreuses étapes de ma vie, et qui m’a enseignée beaucoup plus de chose qu’on ne pourrait l’imaginer…

Contact:

Gaëtan Ugnon-Fleury : fatroxor@icloud.com

 

Presse Films

Give Me Five

2016, France, 10 min, Réalisateur : Arnaud Longobardi.

Quand quatre adeptes du wingsuit et un speed-rider se lancent un défi impossible, les obstacles se multiplient pour miner leur détermination. Arriveront-ils à réaliser la cascade dont ils ont rêvé ?

« Give Me Five » : Expression informelle américaine utilisée en présentant sa paume de main ouverte à une autre personne pour la saluer ou la congratuler.

Give Me Five, juste une tape dans la main ou peut être plus… Arnaud Longobardi est en vol à Chamonix, dans les Alpes françaises, à plus de 125 km/h sous sa mini-voile (un petit parachute de 7 m2) avec ses bras tendus à l’horizontale. « Give me Five ? »… Arnaud a de la chance ! Ses amis des Flying Frenchies arrivent en wingsuit, Julien Millot sur la droite, Sébastien Brugalla sur la gauche. Au lieu de juste un « Give Me Five », les trois hommes volants vont rester main dans la main pendant 15 secondes pour un incroyable vol en formation avec une mini-voile et deux wingsuits.

Give Me Five raconte l’histoire du premier vol en BASE XRW. BASE est l’acronyme anglais pour un saut à partir d’un immeuble, antenne, pont ou falaise. XRW signifie un vol avec au moins deux types différents d’aile volante : ici une mini-voile et deux wingsuits. Jusqu’à présent, les vols XRW étaient réalisés à partir d’un saut en avion, le plus souvent à une altitude de 4.000 m, de manière à voir le temps de se mettre en formation. Dans Give Me Five, la dimension BASE est ajoutée (le saut à partir de la montagne au lieu d’un avion) et l’équipe a moins de 1.500 m de dénivelé pour réaliser le vol en formation, ce qui en fait un véritable exploit. La proximité du sol et les turbulences de l’aérologie de montagne sont aussi des facteurs de risque supplémentaires à gérer.

Le film montre le travail, la préparation et l’engagement nécessités pour réaliser ce vol de précision extraordinaire. L’amitié de l’équipe, rassemblée autour de la même passion pour la montagne et le vol, est aussi très apparente tout au long du film. Chaque membre du groupe doit avoir totalement confiance envers les autres dans un vol de forte proximité. Des mois de travail arrivent finalement à leur terme.

Arnaud Longobardi

Arnaud Longobardi est un pilote d’Airbus chez Air France totalisant plus de 12.000 heures de vol. Sportif accompli, ancien champion de France de wakeboard, Arnaud est un des meilleurs speed-riders au monde. Il a produit plusieurs vidéos de speed-flying mais aussi de vols en mini- voile. Plus d’un million de personnes ont vu la vidéo de son vol dans une cabine de téléphérique à Chamonix.

Flying Frenchies (Pilotes de la formation : Julien Millot & Sébastien Brugalla, cameramen volants : Freddy Montigny & Rodolphe Cassan)
Créés en 2009, les Flying Frenchies rassemblent un groupe de talents venant de différents horizons mais partageant un même but : s’amuser dans les airs. Les Flying Frenchies sont tout à la fois : artistes (jouant de la musique et interprétant des numéros de cirque) mais aussi des sportifs incroyables (wingsuit, base jump, slackline, escalade et alpinisme). Plusieurs de leurs films ont remporté des prix prestigieux dans les festivals de films de montagne comme le Petit Bus au Banff Festival en 2014.

Contact:

Arnaud Longobardi : longospots1@gmail.com – +33 6 45 33 97 65

www.longo-spots.com

www.flying-frenchies.com